centre n. m.
les citations
I. Haute-Saône (nord-est) usuel "centre administratif et commercial constituant généralement l’agglomération la plus importante d’une commune, dans les régions d’habitat dispersé (par opp. à quartier*, village*, hameau, écart, campagne)". Synon. région. bourg*, chef-lieu*. – Aller au/dans le centre ; habiter (dans) le centre. Kermesse de l’école du centre de Ronchamp (Le Petit Messager. Le journal gratuit du canton de Champagney 32, mai-juin 1999, n.p.).
1. Les jeunes filles du Centre participaient à la conférence. Tous les dimanches après-midi, elles se réunissaient à l’église vers treize heures trente, pour réciter un chapelet avant les vêpres. (GrandjeanFougerolles 1979, 249.)
2. Nous voici arrivés aux dernières maisons du Centre, avec près de la rivière, le moulin d’Arthur Jeanmougin, et plus loin, au-delà du cimetière, la scierie de son frère Armand… (M. Sauvage, « Les travaux et les jours dans les Vosges saônoises », dans Barbizier. Bulletin de folklore comtois, n.s., n° 9, décembre 1980, 274.)
3. Il y a trois bureaux de vote à Champagney [Haute-Saône], correspondant aux trois pôles géographiques de la commune : le centre à la mairie, le Ban à l’école, et La Piotnaz à l’école pour les hameaux du Pied des Côtes, de la Piotnaz et l’Eboulet [sic pour Eboulet, sans article]. (Le Pays, 23 septembre 1992, 16.)
4. Demandes de subventions voyages scolaires : Mesdames Robert et Goillot, directrices des écoles primaires du Magny et du Centre[,] ont sollicité une subvention pour permettre d’alléger la participation des familles au voyage de fin d’année qu’elles se proposent d’organiser. (« Champagney / Conseil municipal du 29 mars 1996 », Le Petit Messager. Le journal gratuit du canton de Champagney 14, mai-juin 1996, n.p.)
5. […] les travaux de construction des maisons d’école des filles du centre à Champagney […]. (A. Jacquot-Boileau, Champagney entre 1900 et 1950. Un demi-siècle d’histoire, t. 1, 1997, 27.)
6. Tout le monde se connaissait […]. Cela donnait une communauté villageoise apparemment soudée, les hameaux cependant nettement détachés du Centre, même le Magny, puisque ses habitants disaient carrément en cas de courses à faire au Centre : « Je descends à Champagney. » (A. Jacquot-Boileau, Champagney en 1900. Un demi-siècle d’histoire, t. 2, 1998, 78.)
7. Puis l’opération du Centre de la Rosière au bénéfice de la Maison familiale d’Aillevillers entraîna le refus de la commune de Faucogney d’adhérer à cette opération non prévue au programme de la charte, et la demande de retrait du syndicat de la commune de La Vaivre. (Les Affiches de la Haute-Saône, 23 juillet 1999, n.p. [6].)
remarques. Parfois majuscule comme à un quasi-toponyme, parce que pour chaque communauté, le référent est unique.
II. centre bourg*.

◆◆ commentaire. Par restriction de fr. centre "agglomération" (dep. 1839-42, TLF), attesté dep. 1888 sous la plume d’un instituteur de Champagney, Haute-Saône (« Le village lui-même [Champagney] se divise en différentes parties plus ou moins reliées entre elles : le centre, le Mont-de-Serre, les Viaux, la Rougevie ; plus au nord, La Bouverie et Le Bermont, Le Conot […] », cité dans A. Jaquot-Boileau, op. cit., t. 1, 1997, 7). L’auteur a auparavant parlé des « sections » (hameaux éloignés) qu’il a opposées au « village » lui-même. Cet emploi reste sans écho dans la lexicographie générale et régionale.
△△ enquêtes. EnqDRF 1994-96 : Ø.