guichet n. m.
les citations
Hautes-Alpes, Provence vieillissant "loquet, verrou ; serrure". Synon. région. clenche*, ticlet*.
1. – […] Et alors, monsieur, en plus il pleuvait et, à cause de ce vent, il pleuvait à mouiller les murs. Tout à l’heure j’étais sortie pour tirer un seau de charbon sous l’appentis et j’avais reçu une gifle de pluie qui m’avait trempée des pieds à la tête. J’avais dû m’y reprendre à deux fois pour refermer la porte au guichet. (P. Magnan, Les Secrets de Laviolette, 1993 [1992], 32.)

◆◆ commentaire. Dans son sens de base, fr. guichet (dep. 2e tiers 12e siècle, DEAF) a été emprunté par la langue d’oc dès le Moyen Âge (13e–15e s.) sous des formes hyper-occitanisées (FEW 17, 428b et 429b) ; l’emprunt pur et simple est universel dans les parlers occitans contemporains au sens de "petite ouverture entre la grange et l’écurie" (FEW ; ALF 676). Ce francisme apparaît dans la zone d’Avignon dès 1448 (guichet) avec le sens de "verrou" (cf. un peu plus tard, sav. guichet, 1555, Noelz et chansons nouvellement composez […] par M. Nicolas Martin, éd. Cl. Gardet, Annecy, 1973, 80) ; on retrouve cette innovation sémantique en Wallonie et dans le Berry (FEW 429b et 430a), mais c’est indépendamment qu’elle a été développée par le français méridional dans l’Hérault (dep. ca 1770 « Guichet pour verrou », LagueunièreAgde) et surtout en Provence (dep. GabrielliProv 1836) où le mot a pris également les sens de "loquet" et de "serrure" ; sous l’influence du français régional, les sens de "verrou, targette" sont également connus de certains parlers occitans orientaux (v. FEW)a. Les usages décrits ci-dessus ne sont pas pris en compte par les dictionnaires généraux du français et sont peu représentés dans les relevés régionaux.
a V. aussi FEW 14, 284-285, vericulum, et ALF 1374 pour le type autochtone dominant ; on note [gitse] "loquet" en un point isolé de la Drôme (ALF 1844 pt 837). On ne peut retenir l’hypothèse de BlanchetProv selon laquelle l’usage français serait emprunté au provençal guichet de « même sens » (guichet est un francisme, le mot provençal pour "loquet" étant, du reste, cadaula, dep. 1349, FEW 2, 484a-b, et ALF 1844).
◇◇ bibliographie. ReynierMars 1829 ; GabrielliProv 1836 "espèce de petit verrou" ; BrunMars 1931 "targette" ; MartelProv 1988 ; BlanchetProv 1991 "loquet" ; DEAF G 1599 sqq. ; FEW 17, 429b, vík.
△△ enquêtes. EnqDRF 1994-96. Taux de reconnaissance : Alpes-de-Haute-Provence, 80 % ; Vaucluse, 65 % ; Hautes-Alpes, Var, 50 % ; Bouches-du-Rhône, 40 % ; Alpes-Maritimes, 15 %.