mazot n. m.
les citations
Haute-Savoie, Savoie "petite cabane rustique en bois". Défense de stationner devant le mazot (Panneau à La Cluzaz, Haute-Savoie, 25 février 1998). Synon. région. grenier*.
1. Au printemps, je trouverai le temps de monter au mazot du berger pour voir s’éveiller les marmottes et je cueillerai les premières trolles et les premières anémones soufrées en redescendant… (F. Deschamps, Croque en bouche, 1980 [1976], 141.)
□ En emploi métalinguistique.
2. Autre construction que l’on voit fréquemment en haute montagne et également dans la vallée de l’Arve : le grenier* ou mazot. C’est un petit bâtiment de bois, ressemblant à un chalet en miniature, posé sur quatre grosses pierres ou sur un soubassement de maçonnerie. (Pays et gens de France, n° 40, la Haute-Savoie, 24 juin 1982, 17.)

◆◆ commentaire. Caractéristique du français de Suisse romande, et particulièrement du Valais, où il est attesté dep. le 17e siècle et connaît une très forte vitalité (DSR 1997), ce terme est aussi en usage dans la Savoie voisine. Privé de correspondant dialectal en France (Ø FEW et les autres sources consultées), attesté depuis 1976 seulement (v. ci-dessus, ex. 1), il s’agit vraisemblablement d’un emprunt récent au français de la Suisse romande ; cf. dans ce sens la notation de GuichSavoy 1986. Les dictionnaires généraux du français contemporain ne le donnent qu’avec la marque diatopique « régional (Valais) » (Rob 1985 ; TLF), « Suisse » (NPR 1993-2000 ; Lar 2000), ne considérant le terme comme un savoisisme… que sous une improbable graphie mazeau (TLF, sans référence) ; le mot est absent de GLLF.
◇◇ bibliographie. GuichSavoy 1986 « ce terme suisse-romand [sic avec trait d’union], surtout valaisan, devient courant en Savoie, pour désigner les petits greniers [v. ce mot à la nomenclature] de bois achetés en montagne et remontés près des maisons » ; DSR 1997 (avec bibliographie) ; LengertAmiel ; FEW 6/1, 263a, mansus.
△△ enquêtes. EnqDRF 1994-96 : Ø.