hopla ! interj.
les citations
Moselle (est), Alsace, Territoire-de-Belfort fam. "(pour indiquer la rapidité ou l’aisance avec laquelle se fait quelque chose, pour stimuler, pour attirer l’attention, pour exprimer sa joie)".
1. – Bien, dans ce cas nous allons passer immédiatement au labo, à deux pas d’ici, pour faire la prise de sang. Ensuite, hop là, je t’enlève pour déjeuner. (G. Cardonne, Les Amants du Rhin, 1994, 155.)
2. Hopla le karaoké ! [titre] / Malgré sa médiatisation et son apparition à la télévision, la mode du karaoké, importée du Japon, connaît un début plutôt modeste en Alsace. (Dernières Nouvelles d’Alsace, éd. Strasbourg, 25 février 1996, TE 4.)
3. Le célèbre club carnavalesque schilikois [= de Schiltigheim, Bas-Rhin] a organisé samedi une soirée qui a rassemblé plus de 600 membres et invités. […] Enfin, sur le plateau, le grand rideau s’ouvre au son d’une fanfare. « Hop hop hop… » lance le président du Bouc bleu. « Hopla ! » répond la clameur des 600 participants. (Dernières Nouvelles d’Alsace, éd. Strasbourg, 27 février 1996, ST 4.)
4. Hopla, ça presse ! [titre] / C’est une première : les sapeurs-pompiers du centre de secours de Woerth viennent d’être dotés, par le conseil général du Bas-Rhin, d’une toute nouvelle Ferrari. C’est ce qu’on appelle dans le jargon du service d’incendie un VLR, véhicule de liaison rapide. (Dernières Nouvelles d’Alsace, éd. Strasbourg, 1er avril 1996, TE 10.)
5. On ne sait jamais avec eux. Ils peuvent bien débarquer d’un jour à l’autre sans prévenir personne. Et hop là, ça s’installe… (G. Tuaillon-Nass, L’Étranger alsacien, 1997, 96.)
6. Morvillars : hop là c’est parti ! [titre] / La fête de la Bière de Morvillars [Territoire-de-Belfort] a pris son envol, hier, avec l’arrivée des musiciens et la première soirée choucroute […]. (L’Est républicain, éd. Belfort, 29 août 1999, 251.)
□ En emploi autonymique.
7. De la même manière, il suffira en Alsace de glisser un petit « hopla » (avec un sourire complice, pas ironique, attention) pour être accepté d’emblée. (P. Schweitzer, dans Saisons d’Alsace, n° 133, automne 1996, 113.)
— Dans une dénomination ponctuelle, par plaisanterie.
8. Enfin, pour finir [un repas de chefs d’État à Marlenheim (Bas-Rhin)], la surprise du chef un « Hoppla, voilà la cigogne ! », nom étrange pour un sorbet à l’alcool de coing. (Le Monde, 11 février 1999, 31.)

graphie et prononciation. Parmi les diverses graphies (notamment : ‑a/-à ; en un ou deux mots), on a retenu en vedette la plus fréquente. La prononciation est souvent ['hɔpla].
remarques. L’interjection entre dans une publicité de diffusion nationale pour une marque de bière : « Un long cou, une petite tête, aucun doute la Fischer est née en Alsace. Hopla ! Fischer » (Dernières Nouvelles d’Alsace, éd. Strasbourg, 26 janvier 1998, ST 4.)
◆◆ commentaire. Rangée s.v. hop, sans marque, par les dictionnaires généraux contemporains, l’interjection se distingue dans le français d’Alsace par sa fréquence, qui en fait un marqueur caractéristique du discours, surtout à l’oral (v. ici ex. 8)a.
a hop la est enregistré dans MartinLienhart 1907, 360 au sens de "cri d’appel à un cheval".
△△ enquêtes. EnqDRF 1994-96. Taux de reconnaissance : Moselle (est), Bas-Rhin, Haut-Rhin, 100 %.