raclette n. f.
les citations
Maine-et-Loire, Centre-Ouest usuel "outil de jardinage pour sarcler". Stand. sarcloir.
1. Ses conseils sur la meilleure méthode d’arracher les pissenlits, sur la manière d’économiser les coups de raclette et de leur donner le maximum d’efficacité nous furent prodigués avec taloches à l’appui. (H. Bazin, Vipère au poing, 1948, 57.)
2. Huit fois…non, neuf fois, certain pissenlit avait repoussé […], malgré les coups de raclette. (H. Bazin, La Tête contre les murs, 1949, 352.)

◆◆ commentaire. Dérivé sur le radical de fr. racler, avec le suff. ‑ette, qui ne semble en usage dans ce sens que dans une aire compacte de l’Ouest, raclette est attesté dans un contexte horticole dep. 1864 (« râclette […] outil de jardinage » Jaubert). Les dictionnaires généraux contemporains ne dégagent pas cet emploi, y compris le TLF qui pourtant cite un exemple d’H. Bazin 1948 (distinct de l’ex. 1 ci-dessus) qui l’illustre.
◇◇ bibliographie. JaubertCentre 1864 ; LiègeChâtellerault 1923 ; RézeauOuest 1984 et 1990 ; FEW 13, 81a, *rasclare.
△△ enquêtes. EnqDRF 1994-96. Taux de reconnaissance : Charente-Maritime, Deux-Sèvres, Vienne, 100 % ; Charente, Vendée, 75 %.