rifle n. f.
les citations
Indre, Cher, Aude (ouest), Pyrénées-Orientales, Ariège, Haute-Garonne, Tarn, Tarn-et-Garonne, Aveyron, Gers (est) "jeu de loto". Synon. région. quine*.
1. Samedi 8 septembre 1990 rifle de l’U.S. Millas rugby au Café du Midi à 21 h. (L’Indépendant, 8 septembre 1990, dans CampsRoussillon 1991.)
2. […] trois cafés, la Loge, La Paix et Le France, qui font le plein tous les soirs et organisent à l’époque de Noël de sensationnelles rifles. La rifle est un jeu de loto public où les vainqueurs – les joueurs qui, les premiers de tous, réussissent une quine* ou un carton plein – gagnent des lots constitués de volailles, de touron* catalan, de noix et de figues sèches : un cochon est même prévu pour le vainqueur du gros lot final. On s’y rend par familles entières. (A. Conte, Au village de mon enfance, 1994, 45.)
3. Jouet-sur-l’Aubois [Cher] / Salle des fêtes / Dimanche 18 juillet […] / méga rifles / organisées par Dynam’jeunes […] Tarif des cartons à la journée : 40 F le carton […] Tarif des cartons à la partie : trois pour 10 F. (Le Berry républicain, 17 juillet 1999, 13).
□ Avec ou dans un commentaire métalinguistique incident.
4. Actuellement, le jeu du loto, appelé communément rifle, bat son plein dans les villages. En hiver, c’est la seule distraction des ruraux. On joue dans les salles des fêtes et les magasins pour gagner le jambon de Bayonne ou le sac garni de provisions. (R. Marchal, Les Tribulations d’un soldat de marine, 1998, 194.)
□ En emploi autonymique.
5. C’est un mot qui perd du terrain à Toulouse même. Les rifles et grandes rifles que les affiches annonçaient sur les murs il y a peu d’années, sont fortement concurrencées par des lotos et des superlotos. (BoisgontierMidiPyr 1992.)
□ Dans un énoncé définitoire ordinaire. V. ici ex. 2.

remarques. rifler v. intr. "jouer au loto". « Le 26 décembre en soirée on riflera au profit de l’école communale » (L’Indépendant, 19 décembre 1983, cité dans CampsRoussillon 1991). – NouvelAveyr 1978 « très courant à Toulouse » ; CampsRoussillon 1991 ; MoreuxRToulouse 2000 « très connu ».
△△ EnqDRF 1994-96. Taux de reconnaissance : Pyrénées-Orientales, 100 %.
◆◆ commentaire. Terme d’origine incertaine, non documenté avant 1978 (NouvelAveyron), peut-être de même origine que pr. rifle "jeu de cartes analogue au rami" (FEW 16, 710, riffilôn). En dehors du Sud-Ouest, où il est bien implanté, le terme est aussi en usage dans le Centre, bien que les glossaires régionaux ne l’aient pas enregistré.
◇◇ bibliographie. NouvelAveyr 1978 « très courant à Toulouse » ; CampsRoussillon 1991 ; BoisgontierMidiPyr 1992 ; MoreuxRToulouse 2000 « régionalisme inconscient ».
△△ enquêtes. EnqDRF 1994-96. Taux de reconnaissance : Ariège, Haute-Garonne, Pyrénées-Orientales, 100 % ; Tarn, Tarn-et-Garonne, 65 % ; Aveyron, 50 % ; Lot, 0 %.